Ovale Masqué au Stade de France !

Les dessous d'un retour inattendu

 

Plus que les combats de catch méxicains, plus que le mini-concert en playback de Florent Pagny dans un stade qu'on a payé avec nos impots mais pas avec les siens, et plus que la victoire finalement prévisible du champion de France sur le Stade Français, l'évènement de ce "super samedi" de rugby aura été l'apparition flamboyante du super-héros co-fondateur de la Boucherie Ovale au Stade de France.

On pensait pourtant que les rapports entre Ovale Masqué, l'homme qui sauvera l'Ovalie des ravages du professionnalisme et de la footballisation rampante, et Max Guazzini, le patron du Stade Français, étaient particulièrement tendus depuis quelques mois. Guazzini avait en effet contraint le héros à s'exhiler dans sa Forteresse d'Ovalitude (c'est à dire ici même) après avoir appris qu'il avait largement aidé Ewen McKenzie à tenir clandestinement et pendant de longs mois un blog jugé "embarrassant" pour l'image du club de la capitale. Oui, plus encore que les maillots, les chansons et les spectacles d'avant match.

Alors qu'on soupçonnait déjà Ovale Masqué d'être passé à l'ennemi et d'avoir renié son club de coeur en échange d'un appartement à Neuilly sur Seine offert par Jacky Lorenzetti*, le super héros à la cape rose a fait un épatant retour dans l'enceinte du Stade de France ce samedi, pour l'avant match de Stade Français - Perpignan. C'est d'un vol majestueux qu'il est venu déposer le ballon du match sur la pelouse dyonisienne, scellant ainsi la réconciliation avec Guazzini.

Mais la presse n'est pas duppe et derrière les sourires de façade, on s'interroge. Certains y voient déjà une manoeuvre politique artificielle et minutieusement calculée. Mais dans ce cas, à qui profite le crime ? A Guazzini bien sur, affirment certaines sources. Accusé de despotisme, notamment sur le forum officiel du Stade Français où son fidèle bras droit (uniquement connu sous l'inquiétant surnom de "L'admin") fait régner la terreur, il aurait tout intérêt à calmer le jeu et à faire la paix avec le vengeur masqué, dont le réseau d'influence est immense. (il parait qu'il a au moins 100 amis sur facebook, ce qui fait presque autant que le nombre de SMS de soutien que reçoit Raymond Domenech avant chaque match de l'Equipe de France de football)


De plus, Guazzini pouvait également espérer qu'Ovale Masqué se serve de ses pouvoirs pour aider le Stade Français a enfin l'emporter au Stade de France. Il n'en a rien été, l'éthique personnelle de ce dernier restant irréprochable.

Pour d'autres pourtant, Ovale Masqué ne serait pas non plus tout blanc dans l'affaire. Un journaliste au Minuit Athlétique nous confie son sentiment:

"Gardons une chose à l'esprit: nous ne connaissons pas l'identité d'Ovale Masqué, nous ne connaissons pas ses intentions, ses méthodes. Il se contente d'apparaître ici est là pour faire son malin mais rien ne prouve qu'il ne soit pas foncièrement malhonnête. En général au rugby, le mec qui porte un casque, il le fait pour pas se faire choper quand il magouille dans les rucks. On remarquera aussi, que pour un supporter proclamé du Stade Français, il passe toutes ses journées sur le forum du Stade Toulousain... et pas celui des "gentils" Capitouls mais le forum officiel, repaire des supporters toulousains les plus vils et les plus intégristes. Plus j'y pense, plus je me demande si ce c'est pas lui qui a usé de ses super-pouvoirs pour dévier la pénalité de David Skrela entre les poteaux contre Bath l'année dernière en H-Cup...".

Des accusations calomnieuses qui ne sont pas sans rappeler celles faites à l'encontre de Frédéric Mittérand il y a quelques semaines de ça. Contacté par l'intérmediaire du fameux téléphone rose, Ovale Masqué n'a d'ailleurs souhaité laisser aucun commentaire.

 

Au final, c'est Fabien Galthié, consultant pour le 10 sport/Europe 1/France 2/La gazette du béarn libre/Radio pirate occitane/L'équipe nationale d'Argentine/La rubrique sexo du site Doctissimo/ qui résume le mieux cette affaire: "Moi vous savez, tout ça, j'en pense pareil que les en-avants de passe. Au bout d'un moment, on peut pas simplement se dire... on s'en fout ?"

 

Article Signé Claque Kent, journaliste pour la Boucherie Ovalie.

 

 

Photos par Stéphane Hamel: http://supporter.bo.free.fr et www.stade.fr

 

*Allusion à une pâle imitation vu du coté de Colombes: 

http://boucherie-ovalie.xoo.it/image/45/9/b/3/dscf1628-143ef95.jpg.htm

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    ventre-a-choux (mardi, 27 octobre 2009 14:57)

    Article tout simplement excellent !


Mentions légales | Charte de confidentialité | Plan du site
© Copyright 2009 - Boucherie Ovalie - Tout droit réservé