Bienvenue à la Boucherie Ovalie, le site rugbystique le plus saignant du web. Nos produits sont pour la plupart frais et d'origines contrôlées, même si vous trouverez sans doute ici et là quelques vannes avariées. Nous vous souhaitons un agréable passage dans notre établissement, et n'ayez pas peur de vous couper: c'est juste pour rire. 

L'usapisite aiguë

Message de Charlizgood

Bonjour docteur

Depuis le 6 juin au soir j'ai divers symptômes que je ne m'explique pas. J'espère que vous avez les mêmes compétences que "docteur Maison" et que vous trouverez le mal dont je souffre.

Les symptômes :
- j'ai une irrépréssible envie de regarder et regarder encore la finale 2009 entre l'USAP et l'ASM.
- je crie, je souffle, je stresse ou je me réjouis toujours aux mêmes moments de ce match.
- je souris bêtement en voyant un écusson, un maillot ou un joueur de l'USAP.
- mes yeux se remplissent de larmes alors que j'ai un large sourire quand je revois les joueurs de l'USAP soulever le Bouclier de Brennus.
- je me tiens beaucoup plus droit quand je marche dans la rue en portant des vêtements siglés "USAP".

Voici le diagnostique de mon médecins : "vous souffrez d'une "supporterite" dûe à un virus, propablement le virus appelé "Brennus", peu contagieux ces dernières années mais capable d'attaquer de nouvelles populations. Seuls restent imunisés, les asémistes."

Qu'en pensez vous? J'ai besoin d'un autre avis.

Merci d'avance, Docteur, de m'aider.

Réponse du médecin

 

Bonjour,

 

Excusez moi du retard pris pour donner ma réponse mais j’étais très préoccupé par Brian Liebenberg qui m’a dit à la fin du match de ce week-end qu’il avait beau être matinal, il avait mal ! Vous comprendrez aisément que j’ai mis toute mon énergie à trouver ce qui n’allait pas chez lui. (à part son jeu au pied bien sur).

 

Maintenant intéressons nous à votre cas : Je confirme le pronostic de vos médecins pour la « supportite », mais je vais le préciser. Il s’agit de la forme la plus dangereuse de la « supportite » puisque ce virus ne fait son apparition que tous les 50 ans et ne touche que les supporters de l’USAP. Heureusement, ce dernier ne dure qu’un an et disparaît complètement au mois de Juin.

 

Je vous rassure, cette maladie n’est transmissible que le tout premier mois et force les personnes atteintes à aller prendre la carte de supporters de l’USAP.

 

Au Stade Français Paris, nous travaillons d’arrache pied afin d’éradiquer ce virus et ce, pour toujours. Soyez-en rassuré.

Écrire commentaire

Commentaires : 15
  • #1

    charlizgood (vendredi, 02 octobre 2009 16:08)

    Merci docteur!

    vous confirmez bien les premières impressions du corps médical.
    je suis rassuré quant à l'analyse que vous faites.

    Ceci dit, je m'habitue petit à petit à ce mal et je me demande s'il est bien sage de lutter contre la nature car ce virus est sûrement issu de la nature, comme ébola ou la grippe.
    Finallement, ma vie n'étant pas en jeu, ne cherchez pas, au stade français paris à "éradiquer ce virus et ce, pour toujours".

    je vous remercie pour la qualité de l'analyse, votre réactivité et je n'hésiterai pas à vous recontacter à l'occasion.

    ps: bravo pour le ton chambreur mais surtout drôle et jamais méchant.

    à bientôt, c'est sûr

  • #2

    L'usapisite aiguë (mardi, 06 octobre 2009 17:55)

    Cher confrère,
    étant moi même atteint de ce virus, je me permet de vous faire part que dans des études très sérieuses, il semblerait qu'il soit en mutation. Et donc cette périodicité de 50 ans, est en train de ce transformer en une périodicité dite "en salve" qui pourrait aller de 2 à 4 ans d'affilée. Sa nouvelle appellation est la "catalanite rugbyroforme" tout à fait inoffensive et qui procure un bien être proche d'une béatitude orgasmique.
    Je me permet d'ailleurs de vous envoyer quelques patients, le samedi 24 octobre, directement à votre cabinet du Stade de France, afin que vous puissiez voir par vous même l'implantation profonde de ce virus et sa résistance à tout antibiotique, même la "stadefrançine".
    A vous lire rapidement,
    Dr Marquis

  • #3

    charlizgood (mercredi, 07 octobre 2009 21:18)

    cher docteur Marquis

    ne seriez vous pas un des deux docteurs Marquis ayant suivi de brillantes études d'anatomie dans la prestigieuse JSInstitute d'Elne ?
    si c'est le cas, j'ai moi aussi étudié dans cette école avant de partir en bretagne et d'échouer aujourd'hui à bordeaux.

    à bientôt

    charl...izgood

  • #4

    Doc kekete (dimanche, 11 octobre 2009 09:57)

    Mes cheres confreres, il y a un détail que vous oubliez, ce virus a éclot a Toulouse, et doit OBLIGATOIREMENT, passer régulierement dans sa ville natale pour se ressourcer.Il peut lui arriver de s'éloigner de sa base pour une periode de 7 ans,mais simplement parce qu'il s'attaque a l'Europe.
    J'ai personnellement supervisé des études récentes de ce virus, et tout porte a croire que sont retour est programmé dans la ville rose en juin.

  • #5

    Doc Kekete (dimanche, 11 octobre 2009 10:10)

    Pour etre un peu plus complet, je vous révéle ce que nos études mettent en évidences.
    Il semblerait, que l'ERC (Europe Recherche Clinique)est mis au point au moins 3 vaccins luttant efficacement contre le virus.Ils se nomment Owens, Withe et Barnes.Le virus a donc besoin d'une mutation pour s'attaquer a nouveau a l'Europe. Il a donc besoin de venir se ressourcer chez lui au plus vite.

  • #6

    Le médecin du Stade Français (dimanche, 11 octobre 2009 12:31)

    Mise au point sur les recherches au 11/10/2009.

    On l'a lu dans ces commentaires, la plupart de la population considère ce virus comme bénin, voire comme salutaire et nous savons même que certains clermontois se sont rendus à Toulouse dans le but de l'attraper en se faisant éternuer dessus... mais nous avons eu l'exemple hier de ses terribles effets secondaires. Je vous prierai donc de ne plus plaisanter avec la supportite et de ne pas la banaliser.

    En effet on a vu hier que ce virus peut provoquer à la manière de certains acides en vogue dans les années 60, une sévère perte de contact avec la réalité. Le patient, bien à l'abris dans un univers idyllique et cotonneux, et conforté dans son état par des rechutes fréquentes (comme face à Clermont il y a quelques semaines) va finir par baisser ses défenses immunitaires et rendre particulièrement vulnérable à d'autres virus, dont certains extrêmement rares comme la Trévisite, puisque jusqu'à hier personne ne l'avait jamais attrapé. Certains parlent aussi de cas de "melonites" probables du coté de Perpignan mais ne nous avançons pas trop.

    A noter que ce sentiment d'invincibilité est pratiquement permanent en Haute Garonne, puisque la population a fortement été exposé à la supportite depuis 15 ans. Il parait même que certains toulousains sont toujours persuadés d'avoir inventé le rugby...

  • #7

    Doc Kekete (dimanche, 11 octobre 2009 13:16)

    Mon cher confrére, concernant votre dernier paragraphe, je crois qu'un petit peu d'histoire est nécessaire.
    Tout d'abord, et contrairement a ce qui est écrit plus haut, le virus n'est pas naturel. Il est le résultat de manipulations dans le labo des professeurs Villepreux et Skréla dés le début des années 80.Fin des année 80 pour de sombres histoires de fric, ce labo a faillit fermer, et Skréla, Villeupreux sont partit sous d'autres cieux, non sans laisser les clefs a leur plus brillant éléve. Mr Guy Noves.Celui ci, dés sa prise de pouvoir, n'a eu de cesse d'ameliorer le virus, pour que les Toulousains restent bien infectés. Il a meme pousser le vice, d'imuniser les clermontois, tout en leur laissant croire a certaines periode de l'année qu'ils pourraient l'attraper,en general début de l'hiver et du printemps, mais des la fin du printemps, il leur envoie une dose de vaccin.Ce qui marche trés bien avec les clermontois ne marche pas forcément sur les Biarrots ou Parisiens, y'a encore des erreurs de manip, comme 2003 ou 2006, mais il y travaille.
    En résumé les toulousains n'ont pas inventés le rugby, mais le virus vient bien d'ici

  • #8

    boucherie-ovalie (dimanche, 11 octobre 2009 15:09)

    Merci pour votre contribution. Les informations au sujet des vaccins Barnes, Owens et White sont d'ailleurs de première qualité. Nous pourrons vérifier leur efficacité très bientôt...

    Par contre je dois vous corriger sur un point: le vaccin de Mr Novès préparé spécialement pour les clermontois ne semble fonctionner qu'en région parisienne. Plusieurs vaccinations effectuées par exemple, à Marseille ou à Bordeaux ces dernières années ont eu un effet nul... personnellement, je ne m'explique pas ce phénomène...

  • #9

    Dr Desman (dimanche, 11 octobre 2009 19:09)

    Cher Doc Kekete votre historique des essais cliniques est fort interessant, mais je pense que vous avez une vision bien trop angelique de l'industrie pharmaceutique... En effet dans les coulisses de la fac de medecine de Rangueil il se murmure depuis de longues annees que le Dr Noves, alors encore etudiant, aurait pousse dehors les eminents Dr Skrela et Villepreux, et ce avec l'assentiment du doyen de l'universite. Et si il est vrai que depuis il enseigne avec talent les 3/4 du programme de virologie cela ne doit en aucun cas occulte les conflits d'interet larves au sein de son laboratoire.

  • #10

    charlizgood (lundi, 12 octobre 2009 17:52)

    wahou !

    je ne pensais pas déclencher une telle effervescence médicale de la part d'autant d'experts, mais je suis heureux de voir que ce site est SI bien fréquenté ... et je vais réfléchir à ma prochaine maladie ........

    moi, pauvre patient, je n'ai pas autant de savoir que vous mais je dois avouer me sentir "moins atteint" depuis les matches à Montpellier, Bourgoin et surtout Trévise. Je me pose donc la question si le médicament "petiteséquipol" ne serait pas efficace.

    au plaisir de vous lire

    Charlizgood

  • #11

    Doc Kekete (mardi, 13 octobre 2009 22:05)

    Cher patient, comme la déja diagnostiqué le medecin du stade français, il y a de grosses suspitions de melonite.2 éme effet kiss cool, si j'ose m'exprimer ainsi. Dans 95% des cas, une supportite dévie en melonite. C'est assez bénin, tant qu'elle n'infecte que les supporters, elle est plutot marrante meme, par contre, elle devient problématique quand elle touche les joueurs, ce qu'il semble etre le cas a l'usap (nous meme avons étés touchés fin de saison derniére,et la guerisons est longue(je crois d'ailleurs qu'en ce début de saison il y a encore des sequelles,bien que les 2 week end qui viennent de passer tendent a nous faire esperer une guerison). Du coté de l'usap la trévisite attrapée ce WE sera a coup sur un bon début de traitement.


    Boucherie ovalie, la melonite dont je parlais et peut etre l'explication, en tout cas,concernant la demie de 2009, pour celle de 2007, je ne l'explique pas non plus, a part que Clermont était surement plus fort ce jour la.

    Dr Desman, je n'ai aucune illusion concernant l'industrie pharmaceutique, et que les conflit d'interets y sont présent.
    Constatons tout de meme, que lorsque l'etudiant Noves et le doyen récuperent les clés du labo, celui ci,est a la dérive financierement.Sans eux, ou en serait il maintenant?

  • #12

    Dr Desman (lundi, 19 octobre 2009 22:46)

    L'argent, l'argent, toujours l'argent!
    N'y a-t-il donc plus de place dans ce monde pour un peu de poesie (et de bourre-pifs) ?

  • #13

    Phytothérapeute (mardi, 20 octobre 2009 16:58)

    L'usapisite aiguë se soigne facilement par les plantes.
    Dans ce cas une bonne salade de Trévise et les symptomes disparaissent sauf peut être pour les larmes.

  • #14

    dr marqui (vendredi, 23 octobre 2009 22:20)

    mes très chers confrères,
    que de joie de voir autant de rugbyrologues touchés par l'usapisite aiguë.
    Mais je me permet de citer un vieux docteur, le dr Goze, qui dit:
    "C'est à la fin du traitement que le thérapeute compte ses virus."
    En effet, il n'y a pas péril dans la demeure, car les symptômes sus-nommés, à savoir la melonites ou la Trévisite ne sont que des effets secondaires du traitement prodigué à l'Usap: le Brennusole.
    Je tiens à vous rappeler que d'autres malades ont eus ses effets secondaires auparavant; le ST, le SF ou le BO. Effectivement l'ASM n'a jamais pu bénéficier de ce traitement, peut être un jour.
    Donc, laissons faire l'organisme usapiste de synthétiser le traitement.
    Je vous rappelle que demain une séance de psychothérapie a lieu au cabinet du Stade de France.
    Merci de l'intérêt que vous portez au progrès de la médecine.
    A vous relire, bien confraternellement.
    Dr Marqui

    PS: A charlizgood, effectivement, je suis bien diplomé de la prestigieuse JSInstitute d'Elne, et suis le Dr Marqui dit l'ancien.

  • #15

    charlizgood (dimanche, 25 octobre 2009 17:35)

    et merde ! je rechute ! la faute à ceux qui devaient me soigner ! pas vous, spécialistes en médecine rugbyrologie mais à ces malheureux joueurs du SF.

    et ben tant pis, je vais souffrir encore. je crois même que cette victoire au stade de france viens de déclencher un nouveau symptôme : le priapisme ! hihihi

    ps: à Dr Marqui, content de voir que vous êtes aussi un expert en médecine en plus des nombreuses qualités que vous exprimez surtout devant un verre de "périé" ou chez quelqu'un d'autre. et si vous ne m'avez pas encore identifié c'est que j'ai surtout étudié avec votre frère, aussi bien à l'ALInstitue de basket qu'en tant que médecin à la JSInstitute.

    Charlizgood, oui oui ! Charles est bon !!!


Mentions légales | Charte de confidentialité | Plan du site
© Copyright 2009 - Boucherie Ovalie - Tout droit réservé